Mes 5 conseils pour éviter les embrouilles avec une femme enceinte

Une vérité plus sombre…

Si tu écoutes les nanas autours de toi, la plupart vont te raconter qu’elles ont été super cool durant leurs grossesses. Que tout est allé pour le mieux et qu’elles ont été de véritables amours. Sur le lot, oui c’est possible que pour l’une ou deux d’entre elles ce soit vrai.

La vérité est tout autre ! Quand tu vas parler avec tous tes potes qui ont eu un enfant, demande leur ce qu’il en est au sujet de leurs nanas. Comment ont elles été ?

Tu verras que la vérité peut se montrer plus sombre qu’elle peut ne l’être.

Cela n’arrive que dans les films

En effet, même si elles ne tombent pas toutes dans le cliché de te demander d’aller chercher des fraises quand ce n’est pas la saison et à une heure de la nuit indécente. Elles peuvent se révéler encore plus ingénieuses que ce vulgaire trick féminin qui finalement n’arrivent que dans les films…

Conseil numéro 1

La négation doit être proscrite de ton langage

Se montrer habile au ni oui, ni non

Tu vas vite te rendre compte que ta gonz, enceinte, n’est pas la même nana que tu as rencontré au début de votre love story. Depuis que tu as mis ta petite graine de love dans sa perle d’amour, une explosion chimique s’est produite dans son petit corps de femme et même si t’as nana est passé de 60 kilos à 85 kilos en peu de temps et qu’elle a les bras d’une lanceuse de poids ou de marteaux aux Jeux Olympiques il faut que tu continues de dire “son petit corps de femme”.

Voilà, tu l’auras compris, ne lui dit jamais non, parce que ça peut vite vriller en pleurs, en insulte, en scandale, en divorce etc… Mais pour ton ego d’homme, pour le retour à la normalité après la grossesse, ne lui dit pas toujours oui non plus. Elles s’habituent vite au luxe. Imagine passer d’une clio 1.5 dci à une porsche cayenne turbo S pendant 9 mois. Maintenant imagine que tu dois reprendre ta clio pour une durée indéterminée, bah voilà tu fais déjà la tronche ! Maintenant que tu as compris, tu sauras te montrer habile pour ni dire non, ni dire oui à tout.

Exemple :

  • Ta gonz : Chérie, tu peux me ramener des sushis ce soir en rentrant du travail.
  • Toi : Mon amour ça serait avec plaisir, même moi j’en ai envie mais pense au bébé ! Le poisson cru c’est pas bon pour lui… Vient on commande des pizzas, en plus y’a un match du PSG ce soir (peut fonctionner avec n’importe quelle équipe de n’importe quel sport)

Conseil numéro 2

Deviens organisé, très organisé !

Nous avons pour mission d’assister les femmes

Comme je l’évoquais dans le conseil numéro 1, ta nana peut passer de 60 kilos à 85 kilos aisément. Du coup elle occupe plus de volume dans l’espace et par incidence sa motricité s’en trouve grandement affectée. Pour pallier ce problème, elle va se montrer maline et surtout sournoise en te sollicitant un maximum. Tu peux faire ça, aller là, réparer ça, me prendre ça, retourner me chercher ça etc etc.

Faire un bébé est surement la chose la plus fatiguante au monde et cette mission capitale a été confiée aux femmes car peut-être (je dis bien peut-être) que nous, les hommes nous n’aurions pas pu la supporter. Ceci étant, nous avons pour mission, d’assister les femmes et surtout de les supporter ! Alors quoi faire pour se sortir de ce piège sordide. L’OR-GA-NI-SA-TION ! Deviens organisé, très organisé… Tu vas être sollicité, de toute part, pour plein de chose et c’est très fatiguant.

Si je peux t’enlever cette épine du pied qui peut vite irriter une fois la fatigue du travail et de ta deuxième vie d’aide ménager, j’en serai ravi. En gros prépare tout à l’avance, pense tout à l’avance car une fois que tu crois que tout est fini et que t’as plus qu’une seule envie à savoir poser ton cul dans le canapé et sombrer… Elle te fera te relever pour aller lui chercher de l’eau, puis un thé, puis un plaid, puis un yaourt, bref la demande centralisée n’est pas dans leurs capacités.

Alors une fois que tu as fini ta journée, dépose à côté de ta gonz, tout son nécessaire de soirée pour t’assurer une tranquilité d’au moins 1h voire 1h30 le temps de mater un film. Entre nous, elle trouvera quelque chose d’autre à te demander mais bon, j’aurais fait mon devoir. TE PREVENIR !

Exemple :

  • Ta gonz : Chérie, tu peux me passer la bouteille d’eau s’il te plaît
  • Toi : Mais mon amour, la bouteille est à côté de toi là, je suis à l’autre bout de la pièce là.
  • Ta gonz : Non mais viens là, j’ai mal au dos, je peux pas bouger
  • Toi : PUUUT…ui biiieeen sur chérie !

10 minutes plus tard, elle n’aura aucun mal à porter son pot d’1kg de Nutella pour empiffrer, ou est passer son mal de dos te diras-tu ? Surtout ne lui pose pas la question… surtout pas !

Conseil numéro 3

Laisse la faire !

Hiroshima, Tchernobyl ou Fukushima

Je te parlais tout à l’heure d’explosion chimique dans le corps que dis je malheureux… Le petit corps de ta femme ! T’imagine bien que, tel un Hiroshima, Tchernobyl ou Fukushima, plus rien n’est pareil depuis qu’elle est enceinte. Ta tendre et chère attend un bébé et elle te le fait savoir… Rassure toi, ou inquiète toi au choix. Tu n’as pas tout vu encore. Elles sont capables du pire comme du meilleur quand leurs taux d’hormones explosent.

Pour ma part j’ai eu le droit à de l’hyper sensibilité (J’ai échappé au pire). Un rien la faisait pleurer. La pauvre ! On pouvait pas regarder un Disney ou 30 millions d’amis sans que ça parte en mélodrame, ça nous a fait taper quelques bonnes barres de rire au passage. Mais dans mon entourage j’ai entendu des histoires toutes plus louches les unes que les autres.

Prix Nobel à l’une d’entre elles qui devenait folle à cause de l’odeur des cendriers. Contrairement à ce que tu peux croire, elle n’était pas prise de nausée ou de dégoût ou de quoi que ce soit qui la pousse à jeter le réceptacle à mégot en tout genre et de toutes marques… Non, elle en raffolait ! De ses propres mots, ça l’a faisait tellement saliver qu’elle en aurait bouffé. Finalement elle l’a fait, elle en a goûté et elle a pas kiffé. Elle aurait mieux fait de demander à son entourage ça lui aurait sûrement évité des déboires mais bon, des fois on apprend de ses erreurs et c’est pas plus mal.

Alors laisse la faire ! Evidemment ne la laisse pas sauter d’un pont ou jouer à la roulette russe avec un flingue chargé si lui vient l’idée à l’esprit. Mais bon si elle souhaite mélanger sa Danette choco à de la moutarde de Dijon ou se faire un sandwich pâté cornichon confiture de framboise ou faire toutes sortes de choses plus chelous les unes que les autres… Bah laisse la faire ! Au pire filmes la, balance la vidéo à ta famille, tes potes ou même sur Youtube, tapez vous une bonne tranche de rigolade (expression en papier mâché [re expression en carton]), ça vous fera du bien et en plus ça fera du bien au bébé. Par contre ce qu’elle va manger pas sur que ça fasse du bien au petit mais il se vengera de l’intérieur, je te le garantis.

Conseil numéro 4

Sors toi les doigts du cul

Le mâle de la maison doit assurer

Au delà de tout ce qu’on peut dire, nous les mecs, les couillus… Les nanas vivent quand même un truc de fou en mettant un enfant au monde. Si elle te dit qu’elle est fatigué, qu’elle a mal au dos, qu’il faut lui ramasser sa bouteille d’eau qui est à côté d’elle alors que toi t’es au bout de l’appart et que oui, ça peut se montrer chiant d’aller chercher le litre de liquide élémentaire à la vie alors qu’elle n’a qu’à tendre le bras pour le ramasser. Aide la ! Sors toi les doigts du cul.

Pas besoin d’en faire des caisses. Fais en juste un peu plus que d’habitude, tu t’éviteras déjà bien des débats, bien des disputes. Si tu ne faisais pas la vaisselle, fais là, si c’est le ménage, fais le ménage bref trouve un truc pour te faire remarquer. Comme je te l’ai dis, n’en fais pas trop, car elle pourrait s’y habituer mais fais toi voir là ou on  ne t’attends pas. Ainsi, elle se sentira aidé et soutenue et c’est ça qu’elle attend en vrai, de se dire qu’elle peut compter sur son homme.

Une femme enceinte se projette encore plus qu’elle n’a pu le faire avant d’avoir les hormones en ébullition. Dans leurs subconscients elles doivent se demander si le mâle de la maison pourra assurer leur protection et celle du bébé. S’il pourra être le chef de famille

Conseil numéro 5

De l’amour, frérot, de l’amour !

La buter façon CRIME NRJ12

Si tu veux vraiment te sauver la mise, tu peux tout miser sur l’amour. Tu peux même te risquer à boycotter les 4 conseils précédents et tout miser sur l’amour (cf mon article précédent). Pendant la grossesse, la plus belle des nanas au monde ou miss univers peut perdre toute confiance en elle. Si y’a bien quelqu’un qui doit lui remonter le moral, c’est toi.

Tous les scenarii vont passer par son p’tit crâne de moineau et elle va se dire qu’elle est moche, que si tu rentres tard du taf c’est que tu la trompes. Mais oui bien sur… Elle sait même avec qui et elle est capable de trouver, tu ne sais pas pourquoi, la meuf qui serait bien la dernière sur terre que t’irais voir si t’avais besoin de la tromper voire même la meuf qui en cas de disparition complète de la gente féminine, sur une île déserte, tu préférerais mettre zizi dans une noix de coco que dans sa cocotte.

Bref, elle n’est plus rationnelle et c’est toi qui doit la faire revenir à la raison. Alors montre lui de l’amour, frérot, de l’amour. Beaucoup d’amour. Achète lui des fleurs, dis lui qu’elle est belle, fais lui l’amour, dis lui que c’est la plus belle, susurre lui au creux de l’oreille des mots cochons, continue de la traiter en femme.

Surtout ne lui enlève pas ce rôle. Elle va devenir maman, elle est déjà maman plutôt mais ce qu’elle est de base c’est une femme, ne la prive pas de levrette et de tirage de cheveux parce qu’elle va être la mère de ton enfant, ça serait la pire bêtise que tu puisses faire, mets lui la petite fessée qu’elle mérite.

Continue de l’aimer comme tu l’as fais jusque là et si ce n’était pas le cas, c’est le moment de lui montrer. L’amour c’est la clef de tous tes problèmes, parfois ça sera dur, parfois tu douteras, parfois tu penseras à la quitter, parfois tu penseras même à la buter façon crime NRJ12 ou enquêtes criminelles mais je t’assure que si tu lui montres de l’amour, elle se sentira mieux dans sa peau dans cette période qui peut se montrer critique pour une femme et elle te le rendra.

Quand tu cherches ta gonz dans la maison pour la buter

Quoi qu’il t’arrive jeune sauvageon, même si tu crois que c’est le pire, sache un truc, si tu parviens à traverser cette période de 9 mois, tous les pires souvenirs qui te resteront en tête seront effacés d’un grand coup de balais une fois que ton mini sauvageon/sauvageonne sera sorti du vagin de ta petite femme d’amour. Alors sois fort, soyez fort ! Même si ça peut se montrer dur, fatiguant, ça n’en reste pas moins la plus belle chose du monde, la naissance de votre enfant !

Alors t’es prêt à être papa ou quoi ?

One thought on “Mes 5 conseils pour éviter les embrouilles avec une femme enceinte

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *